Accueil

Êtes-vous prêts à regarder au-delà de vos croyances ?

Le Smara Yoga est une voie d’éveil et de vie intérieure.

L’éveil est la découverte de notre essence, du silence, vaste et libre comme l’espace, vibrant comme l’océan. Evidemment, c’est indéfinissable, mais cela se partage et des mots peuvent pointer vers la reconnaissance et la pratique de cette essence au-delà du mental.

La vie intérieure est l’exploration de la vie dans ce silence, nourrit par la vibration du cœur et l’écoute des sensations. Inspiré par les traditions, le Smara Yoga est une approche moderne, intégrale, une réconciliation de l’esprit et du corps.

Il e semble que la vie intérieure comporte deux aspects : la contemplation et la réflexion.

La contemplation est d’abord l’éveil à notre essence au-delà du mental ; elle est ensuite l’intégration de toute la vie quotidienne à la Présence, à la conscience éveillée, à la vie au-delà du mental.

La réflexion est l’exercice de la pensée, de l’intellect, de la raison, afin d’éclairer les problèmes que soulèvent la vie intérieure. Il ne s’agit pas de se perdre dans les méandres d’un bavardage stérile, mais il n’y a pas non plus à rejeter la raison, la Lumière naturelle.

Smara Yoga n’est pas une organisation, ni une religion, ni un groupe. C’est juste un nom que j’ai choisi de donner à ma recherche et à son partage. En sanskrit, smara veut dire à la fois « mémoire », « présence d’esprit » et il désigne aussi Eros ou Kâma, le dieu du désir. Le choix de ce terme illustre donc les deux dimensions de la vie intérieure : le silence , l’espace, la présence ; et le désir, l’élan, l’affect, le cœur, le frémissement, l’amour. Mais ça n’est qu’un nom : je l’ai choisi en partie pour m’amuser.

Ce que j’appelle Smara Yoga est la quintessence de mon expérience et de mes recherches. Je ne suis ni un éveillé, ni un sage, ni un maître. Juste, peut-être, un philosophe, un « amoureux de la sagesse ». Je n’ai pas non plus inventé l’eau chaude et ce que je partage s’inspire de plusieurs sources, au moins cinq : 1) le shivaïsme du Cachemire, une tradition tantrique indienne que j’ai découverte en 1990 ; 2) La Mahâmoudrâ, une tradition bouddhiste tantrique qui met l’accent sur la détente ; 3) Le Dzogchen, une autre tradition bouddhiste tantrique qui met l’accent sur l’éveil directe de la conscience ; 4) La Vision Sans Tête de Douglas Harding, un ensemble d’expériences pour tester les affirmations sur ce que nous sommes vraiment ; et 5) La tradition de l’oraison du cœur, qui a atteint son apogée dans la France du XVIIe siècle et qui met l’accent sur l’abandon spontané au ressenti profond.

J’ai passé et je passe encore, chaque jour, beaucoup de temps à méditer les enseignements tantriques du shivaïsme et du bouddhisme. Mais les deux dernières sources d’inspiration sont importantes : elles rappellent que l’Orient n’est pas la seule source de sagesse. L’Occident est tout aussi riche et précieux, sans parler des apports de la philosophie et de la science moderne.

Si je désire ainsi partager et communier, ça n’est pas pour faire du profit (quel est le prix de ce qui donne à toute chose son prix ?) ni pour me mettre en avant. Du moins j’essaie de rester vigilant là-dessus. Non, c’est parce que le peu que j’ai trouvé est d’une valeur infinie, tout simplement. C’est tellement important dans ma vie que je ne m’imagine pas pouvoir faire autrement. Voilà tout.

3 réflexions sur « Accueil »

  1. Je vous ai rencontré au forum Terre du Ciel et depuis je lis tous les jours votre blog qui relance et nourris ma pratique, je remercie , je transmets aussi ce que j’ai reçu et votre enseignement si clairement bellemnt exprimé va colorer celui que je donne en cours et en stage. Merci! Namaste

    J'aime

    1. Merci Michèle, très bons partages à vous !

      J'aime

  2. Piveteau Sébastien 6 juillet 2019 — 12 h 08 min

    Merci David pour votre travail si riche et si complet. Je vous lis depuis quelques années et je m en réjoui. Je me permets une question que vous avez certainement aborder. Quelle est votre lignée en comparaison de Éric barret, Colette poggi et Daniel odier. Car souvent dans la tradition mystique on fait référence à la lignée des maîtres.
    Merci et au plaisir de vous voir
    Sébastien

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close